Monténégro : De la sérénité du lac Skadar à la fourmillante Budva

Après une première nuit dans notre petit nid à Kotor, c’est munis de notre Duster que nous prenons la route à la découverte du Lac Skadar.

Le Lovcen et la Serpentine

J’appréhende un peu, car, honte à moi, je n’ai jamais conduit en montagne. Or, notre périple pour atteindre le lac passe par le Mont Lovcen, et par la « Serpentine ». Cette route est décrite comme l’ouvrage le plus ardu jamais bâti par l’empire Austro-Hongrois. Elle zigzague littéralement au-dessus de la baie de Kotor avec une trentaine de virage en épingle (mais, comme pour vous encourager, ils sont numérotés!).

Le précipice est abrupt, parfois, on passe à peine à deux et aucun parapet ne nous protège du vide, j’ai eu quelques montées d’adrénaline, mais la vue est juste sublime!

kotor-vue-baie-2-2

Le Lac Skadar : une balade aux allures d’Asie

Après quelques frayeurs et beaucoup de pauses photo, nous arrivons finalement à destination, à Rijeka Crnojevića (à mes souhaits!). C’est dans ce petit village que coule la rivière du même nom, laquelle alimente le lac Skadar. C’est ici, avais-je entendu dire, que l’on peut faire les plus belles promenades en barque.

En effet, la Rijeka et le lac Skadar abritent un échosystème très riche, avec l’une des plus importantes réserves ornithologiques d’Europe.

Nous avions hâte d’en découvrir davantage. Malheureusement, il commence à pleuvoir. L’orage menace, et vu l’altitude, ça caille sévère. Nous nous tâtons, et réfléchissons en mangeant nos sandwichs, sous la pluie mais face à la rivière et au joli pont du village.

rijeka-crnojevica-1

Finalement, la curiosité est plus forte.

Voyant de nombreux bateaux, mais personne à leur bord, nous finissons par nous approcher d’un petit stand de souvenirs et cartes postales pour nous renseigner auprès de la vendeuse. Celle-ci contacte illico son mari mais pas de chance, il n’est pas disponible. Elle nous fait de nouveau patienter, et reviens vers nous quelques minutes plus tard : l’un de ses amis est disponible pour nous embarquer. Hourra! 10 minutes plus tard, nous sommes partis! Il pleut de plus en plus fort, mais c’est bien abrités sous la tonnelle et pelotonnés dans un petit plaid que nous nous éloignons en direction du lac Skadar!

Quelle merveille! A peine avions-nous quitté la berge que nous étions déja subjugués par le paysage!

rijeka-crnojevica-2

Nous descendons progressivement la rivière à bord de notre petite embarcation.

lac-skadar-1-2

Derrière les nuages, les montagnes s’étendent à perte de vue, le spectacle est à couper le souffle.lac-skadar-2-2lac-skadar-3-2lac-skadar-6-2

Au bout d’une demi-heure, nous atteignons une petite « barrière » de roseaux, qui nous traversons via un petit passage. Nous voici arrivés sur le lac Skadar…

lac-skadar-20lac-skadar-20-3

Notre guide nous laisse le temps de profiter du paysage, puis nous repartons en sens inverse. Entre temps, le ciel s’est découvert, nous admirons donc le paysage sous une lumière différente.

lac-skadar-14-2

lac-skadar-15

Mes conseils:

  • Ne passez pas à côté de cette promenade en bateau, un véritable moment privilégié au cœur d’une nature superbe, et très reposante
  • N’hésitez pas à négocier le prix (chose que nous n’avons pas fait – nous sommes très nuls pour ça – nous avons payé 50€ pour environ 45 minutes de bateau, ce qui est cher pour le Monténégro). 
  • Bon à savoir : l’entrée dans le parc national du Lac Skadar est payante (4€ par personne, qui s’ajoutent au prix de la promenade)
  • Rijeka Crnojevića comporte, dit-on, l’un des meilleurs restaurants de poisson du Montenegro (nous ne l’avons pas testé nous-même, mais il était plein de monde); n’hésitez pas à faire un tour au Mostina, situé juste à côté des embarcations

Une fois de retour sur le plancher des vaches, nous nous remettons de nos émotions et remontons en voiture en direction de Virpazar, censé nous offrir de beaux points de vue du lac.

De nouveau, la route est épique mais magnifique, alternant forêts denses, villages montagnards et tableaux du lac Skadar, qui ressemble vu d’en haut, à la baie d’Along (ou du moins, aux représentations que j’ai pu en voir)!

lac-skadar-2-2lac-skadar-3-2lac-skadar-4-3lac-skadar-16

Arrivés à Virpazar par contre, c’est la douche froide : le village est franchement moche et triste ; nous reprenons donc immédiatement la route vers Budva.

Budva, village plein de contrastes

Arrivés à Budva, c’est de nouveau la déception : la ville est remplie de gros complexes hoteliers au design très russe et de boutiques attrape-touristes. En plus, la circulation est difficile et nous mettons une demi-heure pour nous garer. Une fois arrivés, nous enfilons des vêtements moins chauds (nous avions pris 10/15° depuis la balade sur le lac) et partons nous promener sur le front de mer, pour rejoindre la vieille ville de Budva.

Comme Kotor et Perast, Budva est une ancienne cité vénitienne (le Montenegro a une histoire mouvementée, et a été à de nombreuses reprises occupé, ce qui explique sa culture très riche et éclectique). Son centre historique a un charme fou!

budva-village-1-3budva-village-2budva-village-3budva-village-4

Seul bémol : nous sommes loin d’être seuls à admirer la beauté de Budva, et on se marche un peu dessus. C’est un peu dommage de ne pas pouvoir profiter de cette mignonne petite cité. Pour cette raison, j’ai davantage apprécié la visite de Kotor et Perast.

budva-plage-1

Après cette journée bien remplie, nous reprenons la route vers Kotor. Un tunnel creusé dans la montagne nous évite la serpentine, et nous permet d’arriver à Muo au moment où le soleil se couche sur le fjord. Quel bonheur !

baie-de-kotor-coucher-de-soleil-1coucher-de-soleil-kotor-1

C’est sur ces belles images que je vous quitte. J’espère que la balade vous a plu 🙂

A suivre : Perast & Kotor, attention au coup de cœur!

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai adoré la Croatie mais je crois que j’ai encore davantage apprécié le Montenegro. C’est moins touristique et tellement sauvage !
    D’ailleurs le lac Skadar est en fait à cheval entre le Montenegro et l’Albanie, c’est un endroit très joli et très calme que je te conseille 😊

    J'aime

    1. tbrunette dit :

      J’ai également été au Monténégro et en effet c’est nettement moins touristique, voire même cocace dans quelques situations où je sentais bien que les touristes, ils n’en avaient rien à cirer. Mais celà ne me dérange pas, au contraire, je trouve leur intégrité rassurante. Le proprio de notre studio, un monténégrin haut en couleur me disait que son peuple était très fièr et ….un peu flemmard, sa blague c’était :  » si tu veux cacher de l’argent à endroit où personne va le trouver, mets le sous la terre, les monténégrins ne la travaille jamais:) ».

      J'aime

      1. Haha ton drôle ton proprio! 😅 J’ai eu exactement la même impression que toi, les monténégrins sont plutôt « bruts de décoffrage » mais ça fait partie du charme du Montenegro !

        J'aime

  2. Avec ces belles photos du Lac Skadar, tu me donnes envie de revenir en Croatie, j’y suis allée 2 fois mais j’ai été dans les ïles, Split, Dubrovnik et Plivetce. Je ne sais pas toi, mais la Croatie fait partie des pays que j’ai le plus aimé dans tous mes voyages…

    J'aime

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s